Agenda du Cinéphage : braver les interdits en août

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Il fallait s’y attendre : un certain nombre de projections en plein air ont été annulées à Paris courant juillet par mesure de sécurité. Adieu, douces nuits dans le parc de La Villette et expériences nocturnes promises au Festival au Clair de Lune organisé par le Forum des Images dans différents lieux parisiens. Consolons-nous en rappelant que la programmation de la Villette est maintenue en août, mais a trouvé refuge dans la Grande Halle. Pas du plein air mais presque, en somme ! D’ailleurs, d’autres projections sont maintenues : vous pourrez par exemple vous offrir une toile en extérieur à l’Hôtel de Ville, dans les Yvelines ou à l’Institut Suédois. Notez également que la Cinémathèque et le Forum des Images ferment, comme d’habitude, durant ce mois d’août chiche au niveau de l’agenda. Heureusement, Born to Watch a déniché d’autres activités cinéphiliques particulièrement pertinentes pour tous ceux qui restent à Paris.


Bon plan Projection du Monde de Dory

agenda_1

Avez-vous vu le dernier Pixar ? Dans le cadre de Paris Plage, le parvis de l’Hôtel de Ville fait une escale aquatique en août. Le 17, vous êtes invité à découvrir gratuitement Le Monde de Dory. Ce film, à la fois suite et spin-off du Monde de Nemo met en scène la célèbre amnésique Dory (avec la voix en VO d’Ellen DeGeneres). Si sa voix française vous semble familière, c’est parce qu’elle est interprétée par Céline Monsarrat qui a doublé, jusqu’à inscrire son timbre dans inconscient, Julia Roberts. Sorti en août, le carton de l’été, plus gros succès pour un film d’animation de tous les temps, s’annonce vraiment sympa à visionner au clair de lune !

À voir si : vous êtes en famille, amateurs de Pixar, de projection insolite et de bons plans gracieux.

sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Parisle 17 août à 21 hGratuit


Bon plan Cinéma en plein air « Dress Code »

Le Festival de cinéma en plein air de la Villette déménage et se réfugie dans la Grande Halle. La bonne nouvelle dans cette affaire : en cas de mauvais temps, il est toujours bon d’être à l’abri. La mauvaise : dites au revoir aux séances prolongées sur l’herbe. En août, les projections se suivent sans se ressembler : Timbuktu, La visite de la fanfare, La Tête Haute ou bien encore Interstellar et Drive. Pourquoi ne pas se laisser tenter ?

À voir si : vous préférez vous abriter pour voir un film.

sous la Grande Halle de la Villettedu 13 juillet au 21 août7 €


Avant-première Suicide Squad

agenda_2

Très attendu cet été, Suicide Squad débarque le 3 août sur grand écran. DC Comics réunit pour la première fois ses grands méchants sous l’égide du Joker incarné, avec panache par Jared Leto. Pour les plus impatients, des avant-premières sont prévues. Par exemple, le Grand Rex et le Max Linder diffuseront le film, la veille de sa sortie officielle en VF et en VO 3D en première et en deuxième partie de soirée. Ça va cogner sur les Grands Boulevards !

À voir si : vous aimez Jared Leto sous champi et les supers vilains voler la vedette aux gentils supershéros. 

Au Grand Rexle 3 août


Avant-première Jason Bourne

agenda_3

L’agent secret, désormais guéri de son amnésie, revient après s’être fait voler la vedette par son comparse Aaron Cross (Jeremy Renner) dans Jason Bourne, l’héritage. Après la Vengeance et la Mort dans la Peau, Paul Greengrass (Capitaine Phillips) réalise un nouveau volet de cette saga musclée. Matt Damon rempile lui aussi aux côtés cette fois de Tommy Lee Jones et d’Alicia Vikander. Traqué par les services secrets américains, Bourne va se cacher aux quatre coins du monde et leur mener la vie dure. Comme pour Suicide Squad, il est possible de voir le film avant sa sortie le 10 août au Grand Rex et au Gaumont Opéra ou bien encore en IMAX, au Pathé Quai d’Ivry, avec deux jours d’avance.

À voir si : vous aimez les films d’actions contemporains et les films d’espionnage musclés.

auGaumont Opérale 8 août


Avant-première Toni Erdmann

agenda_4

Remarqué à Cannes, la « palme de la presse » Toni Erdmann débarque sur nos écran le 17 août. Ce drame allemand aux accents loufoques s’interroge sur le sens de la vie et pourrait bien s’avérer être une véritable bouffée d’air frais cet été. L’histoire se déroule à Bucarest, ou une jeune femme sous pression se retrouve confrontée aux frasques de son père en crise. Celui-ci s’invente une personnalité imaginaire du nom de Toni Erdmann. Le 16, sa réalisatrice, Maren Ade fera un détour par l’UGC Les Halles pour présenter le film en avant-première.

À voir si : les films d’action et autres adaptations de comics ne sont pas votre truc.

à l’UGC Les Halles à 19 h 15le 16 août


Avant-première Rester vertical

agenda_5

Toujours dans le même cinéma et quelques jours plus tard, c’est probablement le film le plus singulier diffusé à Cannes cette année qui sera projeté. Rester Vertical est le nouveau film du réalisateur militant Alain Guiraudie (L’inconnu du lac). Ce fils d’agriculteur raconte une histoire où s’entremêlent une bergère de Lozère et un chasseur de loup qui s’improvise père à sa façon, le tout sur fond de misère rurale. Loin, très loin des comédies campagnardes habituelles, Rester Vertical est une production électrique, sexuelle, aux accents pasoliniens. L’équipe du film fera le déplacement pour cette avant-première.

À voir si : vous rêvez du soleil du sud-ouest au cœur de Paris, si vous aimez les films d’auteur radicaux.

à l’UGC Les Halles à 20 h 15le 23 août


Avant-première Nocturama

agenda_6

Bertrand Bonnello n’a pas eu besoin d’être sélectionné à Cannes pour intriguer grandement avec son nouveau film, Nocturama. Le réalisateur de Saint-Laurent travaille sur ce projet depuis 2011. Inspiré du titre d’un album de Nick Cave, il montre Paris sous un jour inquiétant, voire angoissant. Entre réalité et cauchemar, il dénonce à sa manière des dérives du capitalisme. Cette belle avant-première s’agrémente d’une présentation par l’équipe du film.

À voir si : vous aimez vous plonger dans un univers social dérangeant, si vous voulez revoir à l’écran le prometteur Finnegan Oldfield.

à l’UGC Les Halles à 20 h 15le 25 août


Avant-première Divine

agenda_7

Autre sélection cannoise à sortir en salles ce mois-ci, Divines s’affiche comme un constat alarmant et au féminin de l’état des banlieues françaises. Houda Benyamina est repartie du Festival avec la Caméra d’Or sous le bras, et a prononcé un discours aussi atypique que sincère. Avec des mots bien à elle, elle devient ainsi une nouvelle icône féministe. Divines raconte l’histoire de copines que tout oppose, Dounia l’ambitieuse et Maimouna sa complice. Ensemble, elles aspirent à la réussite dans un milieu difficile. L’équipe du film sera présente pour une avant-première qu’on imagine très animée !

À voir si : vous appréciez assez l’ambiance « bandes de filles » pour adhérer à l’humanité qui se dégage du film.

à l’UGC Les Halles à 20 h 15le 29 août


Et toujours

Exposition James Bond


à la Villettedu 16 avril au 4 septembreTarif plein : 21 € 99 €


D’autres bons plans  à partager ? Vous avez la parole !

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.