Agenda du Cinéphage : un octobre burtonien

Ce mois d’octobre est évidemment rythmé par la fête d’Halloween, qui offre au Max Linder l’occasion de poser une gothique chansonnette. C’est également à cette période que sort Miss Peregrine le nouveau film du réalisateur, toujours avide de fantaisies morbides et monstrueuses, Tim Burton. Un autre monstre, blond comme les blés cette fois, viendra pour la troisième fois consécutive terroriser les surfeurs sur la Côte d’Azur, Brice de Nice, même si la Fête des Morts n’a rien à voir là-dedans. Si les zombies surfeurs et autres vampires ne vous tentent guère, la saison des expositions débutent aussi, avec justement une excellente présentation sur l’histoire du 7e art à la Cinémathèque. Surfant (elle aussi !) sur l’actualité, cette dernière revient sur les élections américaines vues par le prisme du cinéma. Enfin, de belles avant-premières s’annoncent dans cet agenda avec Snowden, Captain Fantastic, Jack Reacher et Docteur Strange.


Avant-première Miss Peregrine et les enfants particuliers

agenda_3

Le premier dimanche du mois, une touche de fantaisie arrive en avant-première dans de multiples salles parisiennes. Le retour au fantastique de Tim Burton, après une incursion décevante dans le réel avec Big Eyes, sur une artiste qu’il affectionne, s’opère avec une adaptation d’un roman pour enfants, Miss Peregrine et les enfants particuliers. Véritable ode à la tolérance et métaphore à peine voilée de la montée du nazisme, il signe, non pas l’un de ses meilleurs films (le maître fantaisiste nous a beaucoup déçu ces derniers temps), mais au moins un beau divertissement.

Au MK2 Quai de Loire, au Gaumont Marignan, etc.le 2 octobre


Avant-première Brice de Nice 3

agenda_2

Pour le coup, le retour du blondinet simplet que nous croyions définitivement « cassé » selon la formule consacrée est une surprise de taille, en particulier pour les Niçois qui ont aperçu le tournage. James Huth, le metteur en scène du premier volet et de Lucky Luke, a réussi à convaincre l’oscarisé Jean Dujardin d’enfiler de nouveau la perruque jaune. Restons toutefois réalistes, étant donné le passif de son réalisateur, la présence au casting de Clovis Cornillac et de Bruno Salomone, plus écœurant que marrant à l’écran, il convient de se méfier et de craindre l’overdose. Peut-être que Jean Dujardin aurait plutôt mieux fait de choisir son personnage d’OSS 117 pour rembourser ses impôts ? Surferez-vous sur cette vaguelette ? En tournée en France, l’équipe du film monte à la capitale présenter le « Marathon Brice de Nice » au Grand Rex

Au Grand Rexle 14 octobrePlein tarif : 15 €


Exposition Walt Disney « Le mouvement, par nature »

agenda_10

Sur les quais de Seine, au Musée Art Ludique, s’ouvre l’un des plus grands événements culturels de l’année : l’expo Disney. La souris mastodonte du cinéma a confié au musée près de 350 dessins originaux, fruit de plus de 85 ans de travail sur l’image animée. Comment ses dessinateurs et ses animateurs ont-ils créé les personnages de Maléfique ou de la Belle au bois dormant ? Tous simplement en organisant des études physiques et comportementales : l’art du mouvement naturel, où l’inspiration venaient de modèles vivants, des hommes et des femmes, mais aussi des animaux. L’exposition permet de découvrir la trame de Bambi, des 101 Dalmatiens, de Blanche-Neige ou de Tarzan. Si les Disneyphiles ne manqueront pas de foncer la voir, elle ne manque pas d’attraits pour tous ceux ont grandi avec ces classiques.

Musée Art Ludiquedu le 14 octobre  au 5 marsPlein tarif : 16 € 50 €


Avant-première Jack Reacher

agenda_9

Non content d’avoir mis la franchise Mission: Impossible à ses pieds, Tom Cruise s’est trouvé, en 2012, un nouveau soldat du bien dans le personnage mystérieux et sans attache de Jack Reacher. Plus sombre et asséchée que l’adaptation contemporaine de la série culte, la saga, inspirée des romans de Lee Child, se rapproche davantage de la Mémoire dans la peau. Dans le premier volet particulièrement complexe de Christopher McQuarrie, notre héros, ancien militaire, enquêtait sur une tuerie survenue à Pittsburgh. Dans l’épisode à venir, Never go back, ce dernier est accusé de meurtre dans sa base militaire de Virginie.

Au Gaumont Alesia et au Pathé Beaugrenellele 18 octobre


Avant-première Snowdenagenda_4

Peut-être le thriller le plus attendu de cet automne, Snowden est le prochain film d’Oliver Stone. Lunettes de geek vissées sur le crâne, Joseph Gordon-Levitt a encore modifié son accent pour nous aider à percer les mystères de l’homme le plus traqué des États-Unis. Que s’est-il vraiment passé lorsque celui-ci travaillait à la CIA ou à la NSA, et surtout a-t-il vraiment trahi son pays en révélant la surveillance massive de sa propre agence de renseignements, qui, se faisant, violait la Constitution américaine ? Comment manquer ce biopic sur le lanceur d’alerte le plus célèbre de la planète ? Le nouveau cinéma Les Fauvettes invite à l’occasion de son avant-première Oliver Stone lui-même à donner une masterclass – la séance est malheureusement déjà complète, mais d’autres avant-premières sont programmées au même moment !

Au cinéma Les Fauvettesle 10 octobre


Festival11e Festival du film coréen à Paris

agendaoct16_coree

À partir du 25 octobre, les amateurs et les fans transis de cinéma coréen ont rendez-vous sur les Champs-Élysées. En cette année 2016 où la Corée du Sud est plus représentée que jamais sur grand écran, le Festival qui lui est dédié s’annonce incontournable, avec plus d’une vingtaine de titres inédits projetés en exclusivité au Publicis. Jusqu’ici, le FFCP a annoncé quatre films très attendus : Tunnel, le nouveau suspense du réalisateur de Hard Day, le film de mafia Asura, le grand retour de Kim Jee-Won avec Age of Shadows, et la comédie indépendante Worst Woman en clôture. Plus de détails très bientôt !

Au Publicis Drugstoredu 25 octobre au 1er novembre


Avant-première Docteur Strange

agenda_5

La sentez-vous pointer, cette grande lassitude vis-à-vis de tout ce qui concerne les super-héros ? La seule évocation des firmes Marvel et DC Comics vous donne des boutons ? Nous pouvons difficilement vous donner tort tant, de récente mémoire les dernières productions Warner comme Batman VS Superman et Suicide Squad se sont révélées de véritables déceptions. Alors, plongez quelques années en arrière, souvenez-vous l’excitation qui s’est emparée de vous lorsque Marvel a commencé à égréner l’interminable liste de ses héros de papier qu’il comptait porter à l’écran. Parmi eux, il y a le cas très particulier du Docteur Strange, un neurochirurgien mystique qui manipule des dimensions parallèles. En 2016, le studio a mis les bouchées doubles sur cette production orchestrant avec intelligence un duel d’acteurs au sommet : Benedict « Sherlock » Cumberbatch, dans un rôle grandiloquent qui lui va comme un gant et le Danois Mads Mikkelsen, qui n’a rien à prouver, dans le rôle du méchant Kaecilius. Et si la curiosité nous faisait encore craquer pour un nouveau plein de super ?

Au Pathé Beaugrenellele 25 octobre


Avant-première Captain Fantastic

agenda_6

Rien à voir avec Marvel ! Les fans de la série Silicon Valley connaissent bien la bouille malicieuse de Matt Ross, acteur récurrent, qui réalise ici son premier long-métrage. Le personnage de Captain Fantastic ne dispose d’aucun pouvoir particulier sinon l’amour paternel, un véritable sacerdoce. Viggo Mortensen incarne ce papa original qui a fondé un petit paradis au fond d’une forêt pour maîtriser et harmoniser l’éducation de sa progéniture. Contraints de sortir de ce cocon pour se frotter à la civilisation, les six mômes découvrent que la conception de la vie paternelle diffère totalement de la réalité. Ce drame cinglant sur la différence, primé à Cannes, dans la section Un Certain Regard tout comme à Deauville promet visiblement un grand moment de cinéma.

Au cinéma des Cinéastes/à L’Espace 1789 de Saint-Ouenle 8 octobre


Bon plan Nuit au Max : Horror Night Show

agenda_7

Avis aux amateurs de cinéma underground des années 70 à 80, la prochaine « Nuit au Max » vous laissera bouche bée et les cordes vocales en miette ! Baptisée Horror Night Show, elle vous entraîne jusqu’au bout de la nuit dans un festival intégralement musical, gothique et cultissime. Fidèle à son habitude, le cinéma Max Linder programme deux classiques et une perle rare. Ainsi, sous la lune de Halloween, il vous fera apprécier Little Shop of Horrors de Frank Oz. Avec un plaisir inaltérable, l’indétrônable The Rocky Horror Picture Show assure le hors-d’œuvre. Le dessert sera assuré par le splendide Phantom of the Paradise de Brian de Palma. Vous l’aurez compris, un grand festin se prépare sur les Grands Boulevards.

Au cinéma le Max Linderle 29 octobrePlein tarif : 15 €


Rétrospective L’élection américaine

agenda_8

Il n’est pas un secret pour vous qu’un 45e président américain sera élu le 8 novembre prochain. Très loin du duel Clinton/Trump, la Cinémathèque française propose une belle rétrospective sur les films mettant en scène l’élection américaine. De 1931, avec Amour défendu de Frank Capra, aux récents Bobby d’Emilio Estevez et aux Marches du Pouvoir de Georges Clooney, les cinéastes américains se passionnent pour la politique de leur pays. Même les séries sont représentées dans cette sélection avec un marathon Show me a hero (2015) et Tanner, de Robert Altman (1988). Si jamais vous vous posez la question, du côté de Born to Watch, Josiah Bartlet reste incontestablement notre Président idéal, le meilleur que les Américains n’auront jamais eu !

À la Cinémathèquedu  29 septembre au 31 octobrePlein tarif : 6 € 50


RétrospectiveExposition Expo Méliès à la 3D – La Machine Cinéma

agenda_1

Très bonne idée de la part de la Cinémathèque que de sortir du grenier son immense matériel pour retracer l’histoire du cinéma, de sa création par Georges Méliès aux techniques actuelles en trois dimensions. Véritable mémoire vivante du 7e art, l’exposition dévoile des projecteurs, des caméras, des bobines rares et des archives qui montrent l’évolution de l’image animée, de la chronophotographie à la caméra numérique. Avec certes une exposition plus technique qu’artistique, le musée fait une nouvelle fois preuve de beaucoup d’audace.

À la Cinémathèquedu  5 octobre au 29 janvierPlein tarif : 11 €


Et toujours

Rétrospective 30 ans de Rivages/Noir

agenda-3

À la Cinémathèquedu 7 septembre au 9 octobrePlein tarif : 6 € 50


Exposition L’écran japonais : 60 ans de découvertes

agenda-4

À la Cinémathèquedu 4 septembre au 12 juin 2017Plein tarif : 5 €

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.