Cannes 2016 : les premières bandes-annonces

Du 11 au 22 mai prochain se déroulera le Festival de Cannes, et après plusieurs semaines de tergiversations et de pronostics interminables, Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont dévoilé en détail la programmation de cette édition 2016. Il est toujours amusant d’entendre l’équipe du festival annoncer le chiffre astronomique de films visionnés (près de 1880 !), parmi lesquels une cinquantaine seulement sont retenus, quand on constate que les trois quarts des heureux élus sont les fidèles « abonnés » de la Croisette, d’Almodovar aux frères Dardenne en passant par Ken Loach ou Kore-Eda.

cannestrail_1Néanmoins, la sélection réunie dans le cadre de la Compétition officielle et d’Un Certain Regard contient assez de promesses pour exciter la planète cinéphile, et parmi elles, figurent déjà quelques films ayant révélé une part de leur mystère via des bandes-annonces. C’est donc parti pour une sélection des teasers à ne pas rater pour en savoir plus, de laquelle nous avons exclu une bonne partie du contingent américain, déjà bien connu du Net : Money Monster de Jodie Foster (sortie le 12 mai), The Nice Guys de Shane Black (sortie le 18 mai) et Le bon gros géant de Steven Spielberg (sortie le 20 juillet), dont le nouveau trailer est, faut-il le noter, absolument formidable. Bonne séance !


The Handmaiden

Il n’aura fallu attendre que quelques heures après l’annonce de la présence de Park Chan-Wook en compétition officielle, pour que le studio CJ Entertainment dévoile sur la toile les premières images de The Handmaiden (alias Agassi). Il s’agit pour le réalisateur d’Old Boy, Grand Prix à Cannes, d’un retour au bercail attendu après l’aventure américaine de Stoker. Et c’est peu dire que les premières images de cette adaptation du roman « Au bout des doigts » de Sarah Waters font saliver – même sans sous-titres. L’action du livre a été transposée de l’Angleterre à la Corée sous occupation japonaise des années 30, et le cinéaste semble s’en être donné à cœur joie en terme de costumes, de décors et de plans opératiques. Pour rappel, The Handmaiden narre l’étrange relation qui se noue entre une servante, envoyée par un escroc pour voler de l’argent, et la riche héritière pour laquelle elle travaille. Au casting, on retrouvera notamment la star Ha Jung-Woo (The Agent), Kim Min-Hee (Helpless) et la nouvelle venue Kim Tae-Ri dans le rôle-titre.

Bande-annonce


The Neon Demon

Nicolas Winding Refn a-t-il enfin digéré le succès inattendu de Drive, qu’il semblait exorciser de la plus étrange manière dans son très bancal Only God Forgives ? Le réalisateur danois est en tout cas de retour dans la cité des Anges pour les besoins du très attendu The Neon Demon, œuvre dont le personnage principal est, pour la première fois dans sa carrière, une femme. Teasé pendant longtemps grâce à de simples images, le film s’est révélé comme celui de Park Chan-Wook quelques heures après l’annonce cannoise, avec deux incroyables trailers, différents (l’un étant monté et sous-titré par son distributeur français The Jokers), mais qui contiennent à parts égales leur lot d’images hypnotiques. À mi-chemin entre Suspiria, David Lynch et le récent Starry Eyes, The Neon Demon suit l’hypnotique descente aux enfers de la diaphane Elle Fanning, jeune femme plongeant dans l’univers des top-models californiens, et qui amène avec elle son lot de secrets potentiellement… sanglants. Film d’horreur et expérience esthétique assumée – comme tous les films de l’intransigeant cinéaste – The Neon Demon assure le quota maximum de glamour, puisque figurent aussi à son générique Christina Hendricks, Keanu Reeves et Jena Malone. Sortie le 8 juin !

Teaser français VOST :

Teaser international :


Julieta

S’il reste fameux sur la Croisette pour n’avoir jamais soulevé une Palme d’Or, le chouchou Pedro Almodovar reste néanmoins fidèle au Festival de Cannes. Après être sorti en Espagne (et avoir rencontré un accueil critique assez tiède) en avril, c’est là-bas que sera dévoilé au reste du monde son petit dernier, Julieta, qui constitue le parfait contraire des Amants passagers, son précédent long-métrage. À la comédie débridée succède un drame intimiste, dépouillé, peuplé comme à son habitude de personnages féminins forts, complexes et mystérieux. Emma Suarez (inoubliable révélation de L’écureuil rouge, il y a 20 ans) interprète le rôle-titre, dans une histoire se déroulant sur deux époques, à mesure que les secrets de cette mère madrilène, qu’elle a longtemps cachés à sa fille Antia, se révèlent au grand jour. Quelles que soient les qualités du film, il y a malheureusement fort à parier qu’Almodovar fera surtout parler de lui pendant le festival pour sa citation, aux côtés de son frère Agustin, dans l’affaire des Panama Papers. Le film, lui, sort le 18 mai en France.

Bande-annonce


Apprentice

Détour rapide par la sélection Un Certain Regard, avec le film singapourien Apprentice, nouveau film de Boo Junfeng, produit par Eric Khoo (My Magic), qui était déjà passé par la Semaine de la Critique en 2010 avec Sandcastle. Il revient ici avec un drame carcéral, centré sur un gardien de prison aux mystérieuses motivations, que le bourreau en chef des lieux, chargé d’accompagner les condamnés à mort, prend progressivement sous son aile. Découvrez dès maintenant l’intrigante bande-annonce (avec sous-titres anglais uniquement) de ce film dont on ne devrait pas tarder à entendre parler, puisqu’elle sera distribuée en France par Version Originale Condor, et sortira sur nos écrans dès le 1er juin.

Bande-annonce VOSTA


The Wailing

Nous achevons ce court tour d’horizon cinématographique avec un retour sur The Wailing (alias Gokseong), troisième film et troisième thriller du prodige sud-coréen Na Hong-Jin (The Chaser, Murderer). Nous avons déjà évoqué le film sur le site, à l’occasion de la mise en ligne d’un premier teaser, mais l’actualité nous donne un bon prétexte pour poster cette seconde bande-annonce, bien moins elliptique et plus portée sur la narration – même si encore une fois, il faudra se contenter des images puisque les sous-titres ne sont pas disponibles. Pour rappel, The Wailing est un polar rural dans la veine de Memories of Murder, où un policier du cru enquête sur une série de morts étranges, dues à un mal qui affecte aussi sa fille. Il fait bientôt appel à un chamane, inconnu dans le village, pour l’aider dans ses investigations. Pas de date de sortie en France pour l’instant (The Wailing sort le 12 mai en Corée), mais espérons que la présentation du film en séance de minuit hors compétition. Après tout, le film est co-produit par la Fox…

 Preview complète de The Wailing

Bande-annonce

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.