Eli Roth et Joe Dante en vedette pour le 8e Festival de Strasbourg

Aux côtés de l’Étrange Festival à Paris (et, un peu plus tard dans le mois, de l’Absurde Séance à Nantes), le Festival européen du film fantastique de Strasbourg, ou FEFFS pour faire plus court est devenu l’autre grand événement dédié au film de genre de la rentrée culturelle. Huit ans déjà que les programmateurs des films du Spectre font monter en puissance cette manifestation dédiée au cinéma, mais qui se veut aussi, comme nombre de ses confrères, trans-artistique. Durant le festival se tient par exemple une compétition dédiée au jeu vidéo indépendant, où tous les jeux sélectionnés sont testables par le public !

De Gremlins à Burying the Ex

Eli Roth et Joe Dante en vedette pour le 8e festival de Strasbourg

Mais ce qui attire sans aucun doute en premier lieu les Alsaciens et plus largement les fans du FEFFS, c’est bien sûr la programmation cinématographique qui s’étale dans les cinémas de la ville durant une douzaine de jours. Pour cette 8e édition, une trentaine de longs-métrages ont été sélectionnés, et se repartissent entre compétition internationale, séances de minuit ou « Crossovers ». Le FEFFS fera fort dès sa soirée d’ouverture, avec un double programme dédié au trublion Eli Roth : le très attendu Knock Knock avec Keanu Reeves (présent lui à Deauville), suivi du longtemps repoussé Green Inferno serviront d’entrée en matière prestigieuse et sanglante à la fois, avant que le rythme des projections ne s’accélère.

Parmi les films révélés, certains ont déjà fait leurs preuves dans de nombreux festivals étrangers, comme Turbo Kid, l’anthologie Tales of Halloween, The Guest, du réalisateur de You’re Next, The Woods, qui avait fait sensation au SSXW d’Austin, le film de loup-garou When animals dream, ou encore le nouveau titre de Joe Dante, Burying the Ex. Le réalisateur américain sera d’ailleurs, avec Enzo G.Castellari (Inglorious Bastards, l’original), l’invité d’honneur du FEFFS cette année : en plus d’une masterclass dédiée, le public est notamment invité à une projection en plein air de l’insubmersible Gremlins, devant la cathédrale de Strasbourg !

Takashi Miike en clôture

Eli Roth et Joe Dante en vedette pour le 8e festival de Strasbourg

Les curiosités cannoises The Lobster, Ni le ciel ni la terre, et le Yakuza Apocalypse de Takashi Miike figurent aussi au programme, enrichi par une sélection de courts-métrages, et, comme chaque année, une rétrospective dédiée cette fois aux « Kids in the Dark » : neuf films où les enfants sont plus flippants qu’attendrissants, à commencer par les têtes blondes du Village des damnés !

« Le FEFFS fera fort dès sa soirée d’ouverture, avec un double programme dédié au trublion Eli Roth. »

Pour les fanas de l’exercice, le FEFFS organisera bien entendu également sa grande Zombie Walk de France le 19 septembre, et mettra en place en plein centre-ville son très convivial (et très apprécié des festivaliers !) Village Fantastique, qui donne à l’événement des airs de grande fête de fin d’année avant l’heure.

Programme complet sur http://strasbourgfestival.com

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.