Étrange Festival : 20 ans de découvertes cinéphiliques !

Vingt ans déjà (ou plus, le festival ayant été arrêté plusieurs années pendant les travaux au Forum des Images) que l’Étrange Festival nous étonne, nous dérange, nous passionne. Manifestation désormais réputée à l’échelle internationale pour la qualité de sa programmation, à la fois pointue et mal élevée, élitiste et populaire, l’Étrange souffle donc cette année ses 20 bougies, et forcément, l’allure de sa programmation, révélée en début de semaine, s’en ressent. Après tout, un festival qui ne ressemble à aucun autre ne peut que proposer un programme anniversaire unique en son genre.

Un anniversaire en grandes pompes

Étrange Festival : 20 ans de découvertes cinéphiliques !

À partir du 4 septembre, l’Étrange retrouvera donc son bien-aimé Forum des Images, et ses fidèles spectateurs leurs repères, puisqu’une bonne partie des sections habituelles (Compétition soutenue par Canal+ Cinéma, Documentaires, Courts-métrages, Pépites de l’Étrange ou encore Retour de flamme) font leur retour, nous allons y revenir. Pour marquer le coup, l’équipe de Frédéric Temps a toutefois mis les petits plats dans les grands en invitant non pas un, ni deux, mais trois cinéastes à proposer une carte blanche : le premier, Sono Sion (Why don’t you play in hell, Himizu), est bien connu du public, puisqu’une bonne partie de sa filmographie a été présentée au Forum, et son dernier opus, Tokyo Tribe, fera le voyage avec lui. Le deuxième est plus rare, et d’autant plus attendu, puisqu’il s’agit de Jacques Audiard (De rouille et d’os), qui s’est fendu d’une sélection à son image : exigeante et éclectique. Enfin, Godfrey Reggio, le pape du « cinéma non-verbal », documentariste auteur de Koyaanisqatsi, sera lui aussi présent pour parler, entre autres, du très culte Manuscrit trouvé à Saragosse.

Et ce n’est pas tout : histoire de jeter un coup d’œil nostalgique en arrière, le festival a sélectionné 20 films parmi les centaines projetées. Un exercice qui permet de rappeler à quel point l’Étrange, de Tsukamoto à Ben Wheatley en passant par Kim Ki-Duk, a été capital dans la découverte de cinématographies et d’auteurs méconnus sous nos latitudes. Cet entêtement à construire une cinéphilie parallèle, hors des modes et des sentiers battus, sera on l’imagine au centre du documentaire Étrangement vôtre, réalisé par Frédéric Temps, qui sera également projeté pendant la semaine.

Inédits, raretés et films cultes

Étrange Festival : 20 ans de découvertes cinéphiliques !

Au rayon, chargé, des avant-premières en ou hors compétition, l’Étrange ne déçoit pas, même si nous remarquerons cette année le faible nombre de « bisseries » de festivals et l’absence de quelques gros films attendus, comme Monsters 2 (le premier avait été projeté au Forum), Oculus, The Green Inferno ou le Lost River de Ryan Gosling. Les aficionados n’auront toutefois aucun mal à remplir leur planning, entre la découverte des derniers films de Takashi Miike, Nacho Vigalondo, Fabrice du Welz ou du duo Delepine/Kervern. De nombreux titres, remarqués le plus souvent à Cannes, seront à surveiller, voire à attendre la bave aux lèvres, tels l’incroyable White God (photo), le film d’horreur It follows, le très dur The Tribe, l’artisanal et plastiquement intrigant Fièvre ou encore le polémique Killers des Mo Brothers (Macabre). Un coup d’œil au western teuton The Dark Valley ou au très charnel Wetlands, au vu de leurs trailers, semble aussi s’imposer !

« Les aficionados n’auront aucun mal à remplir leur planning. »

La cinéphilie et l’inattendu sont aussi au centre des sections documentaires et Pépites. Ces dernières, fatalement plus rares cette année, n’en sont pas moins incontournables, entre l’exhumation du premier film de Peter Hyams (2010, Outland), Les casseurs de gangs, ou la projection en version restaurée du Vidéodrome de David Cronenberg. Comme un écho à l’actualité, deux documentaires consacrés au récemment disparu Menahem Golan et à son associé Yoran Globus, fondateurs de la Cannon, seront au programme, tandis que le tournage mouvementé de L’île du docteur Moreau, avec Marlon Brando, sera relaté dans Lost Souls.

L’exploration va commencer…

Étrange Festival : 20 ans de découvertes cinéphiliques !

Pour être totalement complet, il faudrait aussi mentionner le ciné-concert qui sera consacré cette année à l’incroyable Carnival of Souls, les expositions, les rencontres avec les nombreux réalisateurs présents sur place… Pour tout savoir, absolument tout, il faudra se plonger comme d’habitude dans le site officiel du festival… et s’attendre, comme le souhaitent les programmateurs de cet indispensable événement, à être surpris, troublés, bousculés, enthousiasmés. Message reçu !

Retrouvez ci-dessous l’intégralité du programme de cette 20e édition, qui se tiendra du 4 au 14 septembre, ainsi que plusieurs trailers des films sélectionnés. Bonnes découvertes !

Programme

Ouverture

 The Voices de Marjane Satrapi

Clôture

 The world of Kanako de Tetsuya Nakashima

Compétition

 A Girl Walks Home Alone at Night de Ana Lily Amirpour
 A Hard day de Kim Seong-hun

 Alleluia de Fabrice du Welz
 Cub de Jonas Govaerts
 Faults de Riley Stearns
 iNumber Number de Donovan Marsh
 It follows de David Robert Mitchell
 Hyena de Gerald Johnson
 Killers des Mo Brothers
 Open windows de Nacho Vigalondo
 Over your dead Body de Takashi Miike
 Radio silence de Marco Riedl et Carsten Vauth
 The Canal de Ivan Kavanagh

 The Dark Valley d’Andreas Prochaska

 The Fives de Jung Yeon-Sik
 The Tribe de Myroslav Slaboshpytskiy
 These final hours de Zak Hilditch
 Tokyo Tribe de Sono Sion
 Wetlands de David Wnendt
 White shadow de Noaz Deshe
 White god de Kornél Mundruczó

Hors-Compétition

 Arcana de Yoshitaka Yamaguchi
 Asphalt watches de Shayne Ehman et Seth Scriver
 The Distance de Sergio Caballero
 Fièvre de Romain Basset
 House at the end of time de Alejandro Hidalgo
 Hwahi: A monster boy de Jang Joon-hwan

 Il est difficile d’être un Dieu (Hard to be a god) d’Alexeï German
 Moebius de Kim Ki-Duk
 My blind heart de Peter Brunner
 Near death experience de Delepine & Kervern
 Perfect garden de Mara Mattuschka & Chris Haring
 Pierrot Lunaire de Bruce LaBruce
 Rampage 2 de Uwe Boll

Ciné-concert

 Carnival of Souls de Herk HarveyCarte blanche à Jacques Audiard

Carte blanche à Jacques Audiard

 New york city inferno de Jacques Scandelari
 Chercheuses d’or de 1933 de Mervyn LeRoy
Mondo Cane de Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi
 Continental circus de Jérôme Laperrousaz
 Les Tueurs de la lune de miel de Leonard Kastle

Carte blanche à Sono Sion

 Adieu l’ami de Jean Herman
 Babe 2, le cochon dans la ville de George Miller
 After hours de Martin Scorsese

 French connection de William Friedkin
 Le secret de Veronika Voss de Rainer Werner Fassbinder

Carte blanche à Godfrey Reggio

 Sayat Nova de Sergueï Paradjanov + Tango de Zbigniew Rybczyński
 Le Manuscrit trouvé à Saragosse de Wojciech Has
 L’épouvantail de Kornél Mundruczó + Cops de Buster Keaton
 Los Olvidados de Luis Buñuel + Les Habitants d’Artaved Pelechian
 Double programme Artaved Pelechian : Notre siècle + Les Saisons

Documentaires

 The go-go boys – The Inside Story of Cannon Films de Hilla Medalla
 Electric Boogaloo de Mark Hartley
 The Miner’s hymns de Bill Morrison
 The search for Weng Weng d’Andrew Leavold
 Autoluminescent : R.S.Howard de Lynn-Maree Milburn & Richard Lowenstein
 Looking for Johnny de Danny Garcia
 Visitors de Godfrey Reggio
Lost souls : The doomed journey of Richard Stanley’s Island of Doctor Moreau de David Gregory
Étrangement vôtre ! de Frédéric Temps

Pépites de l’Étrange

 Blastfighter l’exécuteur de Lamberto Bava
 Dolemite de Cliff Roquemore
 Les Casseurs de gang de Peter Hyams

 Nice plate of spinach de Václav Vorlíček

 Qui veut tuer Jessie de Václav Vorlíček
 The Human tornado de D’Urville Martin
 Videodrome de David Cronenberg

20 ans, 20 films

 Toto qui vécut deux fois de Daniele Ciprì et Franco Maresco
 Singapore sling de Nikos Nikolaïdis
 Anthologie de Stephen & Timothy Quay
 Hustler white de Bruce LaBruce & Rick Castro
 Gummo de Harmony Korine
 L’histoire du cinéma 16 de Jean-Jacques Rousseau
 Moon de Duncan Jones
 Le Maitre des illusions de Clive Barker

 Dead or alive de Takashi Miike
 Merzbow (Beyond Ultra Violence) de Ian Kerkhof
 Rampage de Uwe Boll
 Der Todes king (Le Roi des morts) de Jörg Buttgereit
 L’île de Kim Ki-duk
 Résidence surveillée de Graeme Whifler
 Freakstars 3000 de Christoph Schlingensief
 Vibroboy de Jan Kounen + Tetsuo de Shinya Tsukamoto
 Hic (De Crimes en crimes) de György Pálfi
 Intoxication + Seul contre tous de Gaspar Noé
 Down terrace de Ben Wheatley
 Endhiran, Robot the movie de S. Shankar

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.