PIFFF 2016 : l’attente est au Max !

Comme le veut la tradition depuis les débuts du site, la fin d’année parisienne sera marquée pour la rédaction par une visite prolongée au PIFFF, ou Paris International Fantastic Film Festival. Pour sa 6e édition, la manifestation pilotée par l’association Paris Ciné Fantastique, avec le soutien renouvelé de la revue Mad Movies a une nouvelle fois changé de quartier général. Après l’éphémère expérience du Grand Rex, le PIFFF 2016 a posé ses valises à quelques encablures, dans la salle tout aussi historique du Max Linder. C’est là que le public, qui a été invité cette fois à participer directement au financement de cette édition via une opération de crowdfunding (couronnée de succès, d’ailleurs), pourra venir s’injecter une haute dose de cinéma de genre, entre le 6 et le 13 décembre !

Places aux découvertes et à l’inédit

pif16_1

Le PIFFF 2016 démarrera fort le mardi 6 avec la première française de The Autopsy of Jane Doe, très remarqué lors de sa présentation à Toronto. Sous ce titre morbide à souhait se cache le nouveau film d’André Ovredal, dont on attendait des nouvelles depuis le fantastique Troll Hunter. Un duo charismatique (Emile Hirsch et Brian Cox) est au centre de ce huis-clos entre légistes, teinté de frissons et bien entendu de quelques moments gore. Le film ne sera pas l’unique occasion d’assister à des avant-premières : les programmateurs alignent également dans cette semaine de projections plusieurs exclusivités comme The Unseen, Keeper of Darkness, ou l’alléchant film de clôture australien Safe Neighborhood, décrit comme un « mélange de Scream et Maman j’ai raté l’avion », avec Virginia Madsen et le gosse précoce de The Visit.

Les connaisseurs du Festival de Strasbourg et de L’Étrange Festival remarqueront quant à eux quelques titres déjà connus sous nos horizons, mais pas moins conseillables : le redoutablement écœurant The Greasy Strangler, Sam was here, K-Shop, la sensation tricolore Grave (la réalisatrice Julia Ducournau sera présente), le film de science-fiction ReAlive, ou bien encore I am not a serial killer, couronné par le Grand prix au Festival de Neuchâtel (le NIFFF, pour les intimes). Enfin, last but not least, les séances hors-compétition de 31, le nouveau – et pas mal décrié – long-métrage hardcore de Rob Zombie, et de The Mermaid, le fameux carton asiatique hors-normes de Stephen Chow (Shaolin Soccer) qui attend toujours un distributeur, devraient créer l’événement parmi les festivaliers.

Dario Argento en invité d’honneur

pif16_2

Le PIFFF, depuis les origines, ne serait pas ce qu’il est sans une bonne dose de nostalgie bien placée. Les « séances cultes » font ainsi partie intégrante du panorama fantastique proposé par l’équipe du festival, et en quelques titres seulement, cette édition 2016 a tracé un ensemble remarquable de propositions toutes cultes, et toutes fortes. Jugez plutôt : des versions pour beaucoup remasterisées de classiques comme Prince des Ténèbres de John Carpenter, Twin Peaks : fire walk with me de David Lynch (également mis à l’honneur via un documentaire), Zombie de George Romero, le remake de La nuit des morts-vivants de Tom Savini… Cerise sur le gâteau, le festival invite aussi l’indispensable Dario Argento, désormais familier de ce genre d’hommages, à venir présenter une version entièrement restaurée d’un de ses titres les plus baroques et sous-estimés, Terreur à l’opéra, avant sa sortie programmée en Blu-ray collector. Une aubaine pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui n’ont pu voir sur grand écran cette sorte de chant du cygne de la grande période « argentesque », au mi-temps des années 80.

Pour être absolument complet sur le sujet, signalons que parmi les nouveautés de cette 6e livraison, le PIFFF instaure en parallèle à la compétition courts-métrages une sélection de scénarios concourant pour le grand prix « Climax ». En outre, et c’est une excellente idée considérant le nombre de films à voir, le festival proposera pour la première fois des rediffusions des films sélectionnés durant les deux ultimes jours de l’événement. Vous n’avez désormais plus aucune excuse !

Renseignements : www.PIFFF.fr

Programme Complet

Ouverture

The Autopsy of Jane Doe, d’André Ovredal

Clôture

Safe Neighborhood, de Chris Peckover

Compétition

The Greasy Strangler de Jim Hosking

I Am Not a Serial Killer de Billy O’Brien

K-Shop de Dan Pringle

Grave de Julia Ducournau (en sa présence)

Realive de Mateo Gil

Prevenge d’Alice Lowe

Sam was here de Christophe Deroo

The Unseen de Geoff Redknap

Hors-compétition

The Mermaid, de Stephen Chow

The Priests, de Jang Jae-Hyun

Keeper of Darkness, de Nick Cheung

31, de Rob Zombie

Séances Cultes

Prince des ténèbres, de John Carpenter

Hardware, de Richard Stanley (en sa présence)

Terreur à l’Opéra, de Dario Argento (en sa présence)

Twin Peaks : Fire walk with me, de David Lynch + David Lynch : The Art Life

La fiancée de Frankenstein, de James Whale

La Nuit Zombie

Zombie, La nuit des morts-vivants et Messiah of Evil

Pas encore de commentaire.

Vous avez la parole.