Cannes 2017 : où voir les films à Paris ?

Cannes 2017 : où voir les films à Paris ?

Comme chaque année, le Festival de Cannes se téléporte pour notre grand plaisir à Paris. Pour tout savoir sur les lieux de reprises de la sélection, suivez le guide !

Orson Welles, l’homme derrière le génie maudit

Orson Welles, l’homme derrière le génie maudit

Orson Welles aurait eu 100 ans ce mois-ci. Mis à l’honneur à Cannes, le mythique acteur et réalisateur de Citizen Kane se dévoile à travers un documentaire inédit.

White God : animal politique

White God : animal politique

Allégorie sociale, l’atypique White God nous entraîne sur les traces d’un magnifique labrador abandonné, discriminé et maltraité par une humanité à la dérive.

The Go-Go Boys / Electric Boogaloo : les deux visages de la Cannon

The Go-Go Boys / Electric Boogaloo : les deux visages de la Cannon

Deux documentaires mettent en lumière l’histoire fascinante et trouble d’un studio mythique : Cannon !

Alléluia : l’amour branque (Étrange Festival)

Alléluia : l’amour branque (Étrange Festival)

Quand le réalisateur de Calvaire revisite l’histoire des tueurs de la lune de miel, cela donne Alleluia : un film d’amour fou, inconfortable et glauque.

Hard day : ripou contre ripou (Etrange Festival)

Hard day : ripou contre ripou (Etrange Festival)

Coup de pied dans la fourmilière du polar coréen, Hard day cumule twists, humour, amoralité et suspense extraordinaire pour un résultat détonnant.

Borgman : damnation à domicile (Étrange Festival)

Borgman : damnation à domicile (Étrange Festival)

Le réalisateur des Habitants revient au premier plan avec cette étrange variation sur le thème de l’invasion domestique, présentée à Cannes.

Blue Ruin : la vengeance de l’homme doux (Étrange Festival)

Blue Ruin : la vengeance de l’homme doux (Étrange Festival)

Série noire rappelant les frères Coen, Blue Ruin raconte la vengeance d’un homme fragile prêt à tous les sacrifices pour venger ses parents.

Fruitvale Station : chronique d’une bavure

Fruitvale Station : chronique d’une bavure

Vainqueur à Sundance et présenté à un Certain Regard, Fruitvale Station, tout comme le fait divers tragique dont il s’inspire, est bien parti pour faire du bruit sur la Croisette.

The Artist : silence, on jubile !

The Artist : silence, on jubile !

Une exploration muette du vieil Hollywood ? Le pari audacieux production de Michel Hazanavicius s’avère glorieusement avant-gardiste, follement profond et enthousiasmant.