Qualité France #17 : le navet n’a pas d’âge !

Qualité France #17 : le navet n’a pas d’âge !

Crises sentimentales, bluettes beaufisantes, leçon de vie niaiseuse : le meilleur du pire du cinéma made in France est de retour dans notre 17e sélection !

Qualité France : les navets se ramassent à la pelle

Qualité France : les navets se ramassent à la pelle

Insubmersible, et hélas toujours nécessaire, le label « Qualité France » mérite d’être apposé sur une nouvelle cuvée de nanars en puissance. Tremblez !

Vendeur : une occasion en toc

Vendeur : une occasion en toc

Le premier film de Sylvain Desclous nous plonge dans le monde peu glamour des vendeurs de cuisines. À la clé, un beau rôle pour Melki… mais c’est tout.

Qualité France : le pire n’est pas encore passé

Qualité France : le pire n’est pas encore passé

Après avoir entamé 2016 en trombe question nanars, le cinéma « qualité française » revient nous brûler les yeux, dans une sélection minutieuse !

Le guide des Césars 2015 : tous les films

Le guide des Césars 2015 : tous les films

Le guide des Césars 2015 donne de précieuses informations sur chaque film nommé : fiches techniques, synopsis, critiques…

Qualité France : vivement l’année prochaine !

Qualité France : vivement l’année prochaine !

En France, il n’y a pas que les bandes-annonces qui font de la peine : le box-office aussi fait la gueule. Qualité France fait le bilan, et ajoute quelques nanars en puissance au tableau de chasse !

Qualité France : dans le doute… fuyez !

Qualité France : dans le doute… fuyez !

Parfois, dans le cinéma français, on trouve des Palmes d’Or. Parfois, aussi, on tombe sur des nanars impensables, comme Doutes, que Qualité France démolit pour votre plaisir !

Qualité France : la rentrée des navets

Qualité France : la rentrée des navets

C’est la rentrée du cinéma français ! Pour le meilleur, parfois, mais souvent pour le pire : découvrez notre sélection subjective et féroce des plus flagrants navets à venir.

De rouille et d’os : lumineuse et tragique romance

De rouille et d’os : lumineuse et tragique romance

Transcender une romance à fleur de peau par la force d’une mise en scène lumineuse et virtuose : Audiard est décidément un grand, et il le prouve une nouvelle fois avec De rouille et d’os.