The Quake : la terre tremble à Oslo

par | 2 novembre 2018

Après The Wave, la Scandinavie nous envoie un nouveau film catastrophe spectaculaire. Dans The Quake, c’est un tremblement de terre qui menace la Norvège. Bande-annonce !

The Quake : la terre tremble à Oslo !Il y a maintenant deux ans, la Norvège faisait officiellement son entrée dans le grand monde du film catastrophe avec The Wave. Un raz-de-marée dans les fjords paradisiaques de Scandinavie, une réalisation de Roar Uthaug (parti depuis réaliser Tomb Raider) qui évitait d’en rajouter dans la destruction pour se concentrer sur la survie d’une famille recomposée… Au final un bon divertissement ayant cartonné dans son pays natal, sans faire pour autant de vague (hin hin) dans les salles françaises – à peine 16 000 entrées en pleine période estivale. Cette année, le pays de Munch récidive avec le tout aussi bien-nommé The Quake (alias Skjelvet, qu’on vous encourage à prononcer très vite à haute voix), qui promet cette fois ravager Oslo avec un tremblement de terre historique. Le plus beau dans l’histoire, c’est que ce nouveau blockbuster local, sorti en août dernier et devenu le plus gros succès de l’année… est la suite de The Wave.

Héros malgré lui… encore !

Le héros de The Quake, Kristian, est en effet le même père de famille qui tentait d’échapper à la vague mortelle ayant ravagé la ville touristique de Geiranger. On le retrouve trois ans plus tard à Oslo, considéré comme une star par la presse, mais connaissant toujours quelques problèmes familiaux, dus au traumatisme vécu dans The Wave. Malheureusement, tout comme John McClane a quelques soucis à passer un Noël tranquille, Kristian (interprété à nouveau par Kristoffer Jonner) a une poisse pas possible : plus de 100 ans après le tremblement de terre d’Oslo de 1904, d’une magnitude de 5,4 sur l’échelle de Richter, un nouveau séisme menace la ville…

"Le plus beau dans l’histoire, c’est que ce nouveau blockbuster local, sorti en août dernier et devenu le plus gros succès de l’année… est la suite de The Wave."

…et au vu de la bande-annonce, généreuse en action (et en spoilers), The Quake va bel et bien faire mordre la poussière à la capitale norvégienne ! Pour mener à bien ce projet très spectaculaire, Uthaug a laissé la place au directeur de la photographie John Andreas Andersen (Les enquêtes du département V), qui après avoir réalisé quelques épisodes d’Occupied, fait ses grands débuts à la mise en scène. Le film n’a pas encore de date de sortie française, mais vu le précédent créé par The Wave, il y a fort à parier qu’il ne devrait pas rester inédit longtemps.